Subscribe:

Ads 468x60px

Thursday, September 26, 2013

L'Histoire des Champignons Magiques

Cultiver des Champignons Magiques
L'utilisation des Champignons Magiques remonte à la nuit des temps. Il existe des différentes théories sur les Champignons magiques (aussi connus sous le nom de champignons hallucinogènes, champignons psychédéliques, ou champignons psilocybins) et le début de leur utilisation. Mais en vérité, personne ne saurait vraiment dire quand et où on a mangé le premier champignon psilocybin dans le but de voyager dans d'autres mondes, d'autres dimensions. La première trace de l'usage de champignons psychédéliques remonte aux tribus Incas et Mayas.

Cependant, nous sommes persuadés qu'ils ont été utilisés par bien d'autres peuples tout autour du monde, car les champignons psilocybins sont présents dans presque toutes les régions du globe.

Un usage traditionnel des champignons magiques a généralement été retrouvé en Amériques et dans quelques régions d'Asie. En Europe, l'usage traditionnel s'est arrêté il y a des centaines, voire des milliers d'années. Mais il est revenu au milieu du 20ème siècle, plébiscité par la génération hippy, la pop culture, et aujourd'hui, la culture psychédélique transe.

L'usage des champignons psychédéliques sous les règnes Mayas et Incas

La raison pour laquelle ils utilisaient les champignons reste floue; les scientifiques cherchent encore à éclaircir les zones d'ombre sur l'histoire des champignons magiques. Ils ont déjà appris que les tribus mayas et incas utilisaient les champignons magiques pour des guérisons spirituelles durant des cérémonies religieuses. Cependant, nous ne savons toujours pas quelles maladies ils soignaient car leur médecine est très différente de celle que l'on connaît aujourd'hui. Il est possible que les champignons magiques furent utilisés pour contacter l'au-delà, pendant des cérémonies spirituelles. Comme un moyen d'entendre les voix de leurs dieux pendant des rituels religieux. Certains scientifiques pensent que l'utilisation médicale des champignons hallucinogènes était tellement avancée qu'ils les utilisaient pour soigner des maladies mentales. On dit que le développement de la culture Inca remonte à l'âge de pierre, car ils construisaient tout en pierres; qu'il s'agisse de construire des armes ou de raconter leur histoire aux générations futures. Mais l'idée que l'on se fait de «l'âge de pierre» n'est pas à la hauteur de leurs connaissances. En effet, ils possédaient déjà d'énormes connaissances sur les étoiles, l'élevage, les arts martiaux, les systèmes d'irrigation et bien d'autres.

Il est donc très probable que les champignons psilocybins furent utilisés pour soigner les maladies mentales. Il y a seulement quelques années, notre médecine moderne est enfin revenue sur les champignons psychédéliques. Simplement parce que des études ont prouvé qu'ils ont une influence très positive sur les dépressifs à long terme. En effet le patient n'a besoin de consommer qu'une fois des champignons magiques pour être influencé positivement pendant 6 mois.

Les Incas n'étaient certainement pas une civilisation pacifiste et sympa, il est vrai qu'ils tuaient des gens pendant des rituels pour demander la grâce des dieux. Mais le climat équatorial, qui alterne fortes pluies et soleil est très bénéfique aux fermes et à l'agriculture en général, et ils avaient donc toujours beaucoup de nourriture.

Les théories sur les champignons magiques avant d'être connus

Vu qu'il est difficile de trouver de la documentation sur l'époque précédant les Incas, la plupart des connaissances nous viennent de grottes où des peintures murales ont été découvertes. De plus le langage utilisé reste un mystère pour nous et il est donc d'autant plus difficile de lire les documents retrouvés, car chaque symbole doit d'abord être traduit. Certains disent que la dissémination des champignons psilocybins peut être suivie à travers celle des Psilocybe Cubensis. C'est le champignons psychédélique le plus répandu dans le monde. Vous pouvez donc trouver des champignons psilocybins à peu près dans toutes les régions subtropicales, ainsi que quelques variétés de Psilocybe Cubensis.

Somme toute, ils semblent tous être originaires d'Afrique, disséminés avec l'expansion démographique humaine. On peut donc en conclure qu'ils étaient déjà considérés et transportés comme des champignons psychédéliques. On pense qu'ils étaient produits par les animaux d'élevage que les humains possédaient. Les vaches, par exemple, mangent l'herbe où elles vivent et mangent bien-sûr d'autres végétaux autour. Il y a donc forcément eu des Psilocybe Cubensis mangés par des vaches. Pendant la digestion, les spores ont pu se retrouver dans le crottin. Partant d'Afrique, ils sont d'abord arrivés en Asie, en Amérique, et dans quelques régions d'Europe.

L'apparition des champignons magiques de type Psilocybe Cubensis n'est pas pour autant une preuve de leur utilisation en tant que champignons hallucinogènes en général. Un autre fait qui s'est étendu au travers de l'humanité est la large différence des espèces. En effet, pour la plupart des Psilocybe Cubensis, les variations distinctives de leur ancêtre Africain a parfois mis des milliers d'années à se manifester.

champignon hallucinogene McKenna
Terrence McKenna, un scientifique bien connu du milieu hippy, était très respecté bien que beaucoup de gens le considéraient comme malade mental. Et oui, pour ceux qui se demandent, la variété Psilocybe Cubensis Mc Kenna est nommé en son honneur, ce qui prouve le respect que l'on lui portait. Il avait aussi une théorie fumeuse selon laquelle les humains sont aussi intelligents aujourd'hui grâce aux champignons magiques. Il disait que les humains n'étaient ni plus ni moins que des animaux, pas très intelligents, et de loin incapables d'envoyer quoi que ce soit sur la lune, même en y passant des millions d'années. Un jour, ces grands singes ont commencé à manger des champignons psilocybins, puis ont entrepris de les faire gouter aux autres. Durant ces longues années à manger des champignons psychédéliques, les humains ont subi un genre de boost d'évolution. Vu que les champignons magiques sont souvent décrits comme “ouvrant l'esprit” tout autant que d'autres drogues comme le LSD et la Mescaline, il semble donc logique de penser que l'utilisation répétée de ce genre de substance permette un développement permanent à long terme.Cependant rien de cette théorie n'est fondé sur une quelconque recherche scientifique ou fait avérer. Et personne ne trouvera sans doute l'explication véridique.

Les premiers usages en Europe

On ne sait pas exactement si les Européens ont commencé à utiliser les champignons magiques en même temps que les tribus Indiennes en Amérique, mais il existait pour sûr une plus forte demande en champignons magiques. Quand les Vikings ont commencé à envahir l'Europe, ils ont apporté avec une étrange boisson alcoolisée appelée “Met”. Certains d'entre vous en ont peut-être déjà entendu parler. En général, les ingrédients sont tous faits pour convenir parfaitement au système digestif.

Le Met contenait dans la plupart des cas bien plus que de l'alcool. Ainsi on pouvait retrouver de l'henbane, des Amanites tue-mouches, divers champignons Psilocybins Cubensis ainsi que d'autres champignons hallucinogènes locaux comme le Psilocybe Semilanceata, aussi connu sous son nom anglophone “Liberty Caps”.

Les champignons Psilocybins, plus récemment

Les dernières cultures à utiliser communément les champignons psychédéliques furent les tribus Indiennes vivant en Amérique avant que les Européens n'arrivent. Après que ces derniers achètent la plupart des terres, beaucoup d'Indiens sombrèrent dans l’alcoolisme car “l'eau de feu” comme ils l'appelaient, était nouvelle pour eux alors que toutes les anciennes traditions ont peu a peu été oubliées. Cependant certaines personnes ont conservé une grande connaissance des rituels avec les champignons hallucinogènes, ce qui nous permet aujourd'hui d'avoir beaucoup d'informations à ce sujet. Dans la plupart des cas, ils étaient aussi utilisés pour des rituels religieux durant lesquels les natifs contactaient l'au-delà à la recherche du soutien de leurs ancêtres, des esprits et des dieux.

Les champignons Psilocybins mieux connus sous le nom de “Champignons Magiques” aujourd'hui

Quand les civilisations modernes ont commencé à s'intéresser à la mescaline pendant le 20ème siècle, les drogues psychédéliques faisaient déjà débat dans les médias, car les gens ne pouvaient pas imaginer les effets procurés. Quand le LSD a commencé à se faire connaître, puis atteint une génération entière, l'utilisation d'autres drogues psychédéliques a considérablement augmenté avec elle. Les gens voulaient plus que 2 ou 3 types de psychédéliques, car chacun d'eux est différent dans ses effets psychédéliques.
Depuis ce jour, la consommation de champignons magiques n'a jamais faibli, et continue d'être une drogue récréationnelle même aujourd'hui.